Charte de l'EEE

L’ÉVALUATION DES FORMATIONS ET DES ENSEIGNEMENTS PAR LES ÉTUDIANTS

EXTRAITS DE LA CHARTE

Contexte et objectifs

L’évaluation des formations et des enseignements par les étudiants répond à une volonté d’améliorer la qualité des formations pour favoriser l’apprentissage et la réussite des étudiants. Cette démarche s’inscrit dans un cadre réglementaire réaffirmé par l’arrêté du 22 janvier 2014 relatif au cadre national des formations qui souligne la nécessité pour les établissements d’enseignement supérieur d’organiser « une évaluation des formations et des enseignements […] au moyen d’enquêtes régulières auprès des étudiants ».

À l’issue d’une période d’expérimentation, un dispositif coordonné d’évaluation des formations et des enseignements par les étudiants est mis en place à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne à partir de l’année universitaire 2017-2018, selon des modalités votées à l’unanimité lors de la CFVU du 25 avril 2017. Il porte sur les formations et les enseignements de licence, de licence professionnelle et de master. Chaque formation fera l’objet d’au moins une évaluation coordonnée par contrat quinquennal.

Les conseils de perfectionnement, composés de représentants des enseignants, des étudiants et du monde socio-professionnel, sont les destinataires finaux des résultats des évaluations. Ils ont pour mission de soumettre des propositions d’amélioration des formations et des enseignements aux conseils de gestion des composantes. Celles-ci peuvent ensuite être transmises à la CFVU et au Président de l’université.

L’Observatoire des Résultats, de l’Insertion professionnelle et de la Vie Étudiante (ORIVE) est en charge de la mise en œuvre du dispositif auprès des étudiants et de la restitution des résultats aux conseils de perfectionnement.


FINALITÉS

L’objectif du dispositif est de conduire à l’amélioration des formations et des enseignements en tenant compte des attentes et des appréciations des étudiants. À ce titre, le dispositif a vocation à :

  • Optimiser le pilotage des formations en identifiant les forces, les faiblesses et les améliorations possibles ;
  • Améliorer les conditions d’études et la qualité des enseignements ;
  • Favoriser le dialogue entre enseignants et étudiants ;
  • Permettre aux enseignants de mieux appréhender la perception des étudiants ;
  • Fournir des données aux conseils de perfectionnement ;
  • Soutenir et accompagner le développement d’innovations pédagogiques et mutualiser les bonnes pratiques ;
  • Alimenter les réflexions stratégiques de l’établissement.

Les résultats de l’évaluation des formations et des enseignements par les étudiants constituent un outil d’aide au pilotage des formations. Ces résultats doivent être contextualisés afin d’être analysés de façon pertinente au regard des conditions dans lesquelles les enseignements se déroulent et du profil des étudiants.


Principes

Le dispositif coordonné d’évaluation des formations et des enseignements par les étudiants est conduit dans le respect des principes fondamentaux suivants :

  • Garantie de l’anonymat pour les étudiants : l'enregistrement des réponses des étudiants est anonymisé et les réponses recueillies ne permettent pas de déterminer l’identité du répondant.
  • Garantie de la confidentialité : les réponses recueillies feront exclusivement l’objet d’un traitement statistique automatisé destiné à évaluer les formations et les enseignements. Le destinataire exclusif des données brutes est l’ORIVE, dont les agents sont tenus au secret professionnel. Une fois traitées et mises en forme, les données sont transmises aux membres du conseil de perfectionnement de la formation concernée. Les synthèses rédigées par les conseils de perfectionnement ne comportent aucune référence explicite à une personne.
  • Respect du statut des enseignants : l’évaluation des formations et des enseignements par les étudiants est réalisée dans le strict respect de l’indépendance des enseignants et de leur liberté de pédagogie. Pour les étudiants, il ne s’agit en aucun cas de donner un avis sur la personne de l’enseignant mais d’évaluer son enseignement.
  • Caractère obligatoire : afin de produire des résultats harmonisés à l’échelle de l’université, le dispositif coordonné est obligatoire pour toutes les formations relevant du périmètre de l’évaluation.
  • Information et implication de tous les acteurs : la réussite du dispositif repose sur l’engagement fort de tous les acteurs impliqués (services de l’université, gouvernance, composantes, équipes pédagogiques, étudiants, représentants du monde socio-professionnel…), notamment pour obtenir des taux de réponse qui assurent la représentativité des résultats. Les parties prenantes doivent être régulièrement informées de la démarche et des modalités de sa mise en œuvre.

Le dispositif coordonné vise une évaluation globale et généralisée des formations et des enseignements. Il peut être complété par des démarches individuelles. Les équipes pédagogiques qui souhaitent mener une évaluation plus approfondie de leurs enseignements peuvent être accompagnées par le Service des Usages Numériques (DSIUN-SUN) qui propose des outils spécifiques sur les EPI pour réaliser ce type de démarche.

Télécharger l'intégralité de la charte au format PDF

Last modified: Thursday, 27 February 2020, 2:40 PM